L’Italie bascule en confinement face à la nouvelle vague de Covid-19

·1 min de lecture

Le cauchemar du Covid-19 continue en Italie. Avertissant que la Botte était confrontée à une recrudescence d'infections au coronavirus, le Premier ministre Mario Draghi va mettre en place un confinement dès le début de la semaine prochaine sur une grande partie de son territoire. "Au cours de la dernière semaine, 150.175 nouvelles contagions ont été enregistrées contre 130.816 la semaine précédente, soit une augmentation de presque 15%", a-t-il souligné, lors d'une visite au centre de vaccination mis en place à l'aéroport romain de Fiumicino.

"Ces données nous contraignent à la plus grande prudence pour limiter le nombre de morts et empêcher la saturation des établissements de santé", a-t-il mis en garde. "Le souvenir de ce qui s'est passé au printemps dernier est encore présent et nous ferons tout pour empêcher que cela se répète". Nino Cartabellotta, président du cabinet de recherche sur la santé GIMBE, avait déjà averti jeudi que l'augmentation des nouveaux cas pendant les trois dernières semaines confirmait "le début de la troisième vague" de Covid-19.

>> A lire aussi - L'Italie ne s'en relèvera pas si l'Union européenne la laisse tomber, alerte Bruno Le Maire

Le gouvernement a adopté vendredi en Conseil des ministres de nouvelles mesures anti-Covid pour la période allant du lundi 15 mars au 6 avril, décidant notamment que les régions enregistrant un nombre supérieur à 250 nouveaux cas par semaine passeront automatiquement en zone rouge (niveau le plus élevé de risque correspondant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Couvre-feu : ce nouveau motif qui vous permet de sortir après 18 heures
L’Afrique confrontée à une dette et une pauvreté galopantes
L’UE va poursuivre le Royaume-Uni pour avoir violé l’accord de Brexit
Europe, Asie, Brésil… les infections au Covid-19 bondissent partout, sauf aux Etats-Unis
Nathalie Péchalat : "Il faut apprivoiser le doute pour en faire un moteur"