L’Islande va accueillir tous les voyageurs vaccinés contre le Covid-19

·1 min de lecture

Avis aux touristes vaccinés contre le Covid-19. Tous les voyageurs doté d'un certificat de vaccination seront autorisés à entrer en Islande sans autre forme de contrôle, rapporte le ministère de la Santé. Cette mesure, déjà en vigueur depuis le 20 janvier pour les visiteurs provenant de l'espace européen de libre circulation de Schengen -dont l'Islande, bien que n'étant pas membre de l'UE, fait partie-, sera désormais étendue à tous les entrants "quelle que soit l'origine", a expliqué le ministère dans un communiqué.

Sont acceptés les certificats de vaccination émis par des pays de Schengen ou celui délivré par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sous le nom de "carte jaune". "Les personnes présentant de tels certificats n'ont pas besoin d'être testées ni d'observer une période de quarantaine ou de présenter un test PCR négatif au cours des contrôles transfrontaliers", précise le gouvernement. Tous les voyageurs pouvant également prouver une infection terminée par le Covid-19 avec un test positif de plus de 14 jours échapperont également aux restrictions d'entrée, comme c'était le cas depuis décembre pour les voyageurs de l'espace Schengen.

>> A lire aussi - L'Islande, cher pays d'Europe, beaucoup plus cher...

La grande île de l'Atlantique nord devient ainsi une des premières nations européennes à ouvrir les frontières extérieures de Schengen à des ressortissants de pays tiers. Chypre avait de son côté annoncé début mars son intention de laisser entrer sans quarantaine les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Brexit : accord entre le Royaume-Uni, l’UE et la Norvège sur des quotas de pêche en Mer du Nord
Défense : la France et la Norvège intègrent "le club des 2%" à l’OTAN
Etats-Unis et Japon mettent en garde la Chine contre toute tentative de "coercition" et de "déstabilisation" en Asie
A quoi va ressembler la nouvelle carte d'identité
Le Royaume-Uni devrait muscler sa force nucléaire face à une "panoplie croissante de menaces technologiques et doctrinales"