L’Iran lance une fusée après sa promesse de redémarrer les négociations sur le nucléaire

Les Gardiens de la révolution iraniens, l'armée d'élite iranienne, ont lancé une nouvelle fusée « avec succès » destinée à placer des satellites en orbite. L’annonce faite par la télévision iranienne dimanche 26 juin intervient alors que les Occidentaux affirment que la technologie utilisée pour le lancement des fusées permet à l'Iran de développer ses missiles balistiques.

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

La télévision iranienne a diffusé les images du lancement de cette fusée dimanche. Il s'agit du second test de ce nouveau lanceur à trois étages, qui utilise du combustible solide pour ses deux premiers étages et du combustible liquide pour son troisième étage.

C’est la première fois que l’Iran utilise du combustible solide, ce qui permet d'augmenter la portée de ses lanceurs, et permet aux fusées d’être utilisées par des lanceurs mobiles. Cette fusée peut placer des satellites à une altitude de 500 kilomètres.

Selon les experts, cette technologie peut également être utilisée pour les missiles balistiques. Pour le moment, les missiles balistiques de l'Iran ont une portée maximale de 2 000 kilomètres, mais avec cette technologie leur portée peut augmenter encore. Ce qui inquiète les pays occidentaux.

Ce nouveau test montre en tout cas que l'Iran est déterminé à développer son programme spatial et balistique malgré les accusations occidentales et israéliennes.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles