L’insécurité alimentaire s’invite au rendez-vous du Conseil français des investisseurs en Afrique

Jeudi 23 juin se tenait à Paris le grand rendez-vous annuel du Conseil français des investisseurs en Afrique en partenariat avec le journal L’Opinion. Des délégations gabonaise, camerounaise, ivoirienne ont fait le déplacement. Parmi les grandes questions abordées celle de la lutte contre l’insécurité alimentaire et l’inflation.

Baisse des taxes douanières, augmentation des subventions pétrolières, relève du prix du sac de farine de blé, etc., les autorités camerounaises ont mis en avant les mesures déjà mises en place. Mais pour le ministre camerounais de l’Économie Alamine Ousmane Mey, il est également important d’attirer les investisseurs. « Mais inviter surtout nos partenaires investisseurs à venir vers le Cameroun parce que nous avons le cadre nécessaire et l’expérience et l’expertise nécessaire pour leur permettre de tirer profit de leur investissement : dans l’énergie, dans les infrastructures dans l’agro-industrie. »

« Le modèle ivoirien a marché »

Les États réfléchissent également aux alternatives d’approvisionnement en engrais, en favorisant notamment les producteurs du continent tels que le Maroc ou le Nigeria.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles