L’inflation en Europe reflue à 9,2 % en décembre

PHOTO BENOIT TESSIER/REUTERS

L’inflation en Europe est repassée en décembre sous la barre symbolique des 10 % “pour la première fois depuis le mois d’août”, et pour Bloomberg, “la pire flambée des prix à la consommation de l’histoire de l’Union européenne pourrait avoir atteint son apogée”.

Le taux d’inflation de 9,2 % annoncé vendredi 6 janvier par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne, est “inférieur aux 9,5 % attendus par les économistes”, en grande partie grâce au recul des prix de l’énergie, ajoute le média économique américain.

Le climat s’améliore

C’est en effet “plus que prévu” et cela va dans le sens de l’amélioration du moral économique qu’on perçoit dans l’Union européenne, abonde le Financial Times. L’inflation avait atteint 10,1 % en novembre, et un record de 10,6 % en octobre.

La baisse de la fin d’année est quasi générale sur le continent alors que “les taux d’inflation annuels varient de 20,7 % en Lettonie à 5,6 % en Espagne. En France, l’inflation a reculé à 6,7 % en décembre, contre 7,1 % en novembre.

Le risque de stagflation (quand l’absence de croissance se conjugue avec l’inflation) recule, explique un économiste au quotidien britannique. Un autre avance que “la baisse rapide de la flambée des prix de l’énergie et l’amélioration des prévisions d’approvisionnement pourraient permettre d’atteindre l’objectif d’une hausse des prix globale de 2 % [fixé par la Banque centrale européenne] beaucoup plus tôt que prévu”.

Le pic est-il atteint ? L’espoir est là, estime le New York Times, mais des “voix influentes appellent à la prudence”. Elles font observer que l’inflation de base, qui exclue les prix plus volatils de l’alimentation et de l’énergie, n’a pas reculé. Au contraire, elle a encore grimpé à 5,2 %, contre 5 % le mois précédent.

Le soutien à la consommation

Les températures douces et les mesures pour accompagner “les prix douloureusement élevés de l’énergie pour les consommateurs” ont contribué à cette baisse, note le quotidien américain. L’Allemagne voit l’inflation passer de 11,3 % en novembre à 9,6 % en décembre, en partie grâce à des “aides ponctuelles destinées à aider les ménages à payer leurs factures d’énergie”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :