L’Indonésie va recevoir 20 milliards de dollars pour réduire sa dépendance au charbon

©Antara Foto/Nova Wahyudi/ via REUTERS

Vingt milliards de dollars, c'est ce que l'Indonésie devrait recevoir de la part d'un groupe de pays riches et d'institutions internationales pour réduire sa dépendance au charbon. L'annonce a été faite en marge du sommet des grandes économies du G20 sur l'île indonésienne de Bali. Parmi les pays participants : les États-Unis, la France, le Canada et le Royaume-Uni.

Grâce à cet accord, l'Indonésie, qui est le quatrième pays le plus peuplé du monde avec 300 millions d'habitants, va pouvoir avancer de dix ans son objectif de neutralité carbone, à 2050. La ministre indonésienne des Finances, présente au sommet de Bali, a qualifié cette étape d'extraordinaire et parle d'un signal très fort, pas seulement dans le Pacifique, mais dans le monde entier. Les financements obtenus sur une période de trois à cinq ans se partagent à moitié entre public et privé, sous la forme d'aides, de garanties de crédits ou d'investissements privés.

Des dizaines de millions d’Indonésiens sont exposés aux catastrophes naturelles dues au changement climatique, surtout ceux qui vivent dans des régions à faible altitude, a-t-elle ajouté. Et d’après les données scientifiques, le pays pourrait perdre plus de 2 000 îlots d’ici 2030 à cause de l’élévation du niveau des mers.

Une transition plus rapide vers les énergies renouvelables

Ce coup d'accélérateur permettra notamment d'opérer plus rapidement la transition vers les énergies renouvelables. Le gouvernement indonésien a déjà identifié plusieurs centrales à charbon pouvant être fermées et représentant une puissance totale de 15 gigawatts.

(et avec AFP)


Lire la suite sur RFI