L’improvisation théâtrale : de la scène à l'entreprise, tout le monde s’y met

franceinfo Culture

Une trentaine de spectacles se jouent tout l’hiver autour de l’improvisation, rien qu’à Paris. De la pièce de théâtre à la comédie musicale, en passant par des spectacles interactifs pour les enfants, l’impro est sortie des traditionnels "matchs" venus du Québec pour envahir les scènes… et la vie quotidienne. Les ateliers pour les particuliers cartonnent, et en entreprise, des professionnels du spectacle enseignent aux salariés des techniques d’improvisation. Une manière de "sortir de sa coquille", et d’exercer son agilité mentale pour mieux savoir rebondir devant l’imprévu…

Une tradition venue... du hockey sur glace

A la fin des années 1970, devant le peu de succès rencontré par les théâtres québécois, et en observant les patinoires de hockey remplies à ras bord tous les week-ends, un metteur en scène a cette idée un peu farfelue d'importer sur scène les règles et les arbitres venus du hockey, en lançant des matchs d'improvisation à Montréal. Deux équipes d'acteurs, un arbitre, une compétition : bingo, les ligues d'improvisation sont nées, remplissent les salles, et vont essaimer partout dans le monde.


"L'improvisation, c'est une philosophie et des techniques", explique Florian Bartsch, acteur et metteur en scène : "face à l'imprévu, on utilise nos erreurs, on travaille avec, et ça crée des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi