L’improbable question de Michel Drucker sur ses parties intimes…

·1 min de lecture

L’hôpital Georges-Pompidou de Paris accueillait mercredi un invité de taille. Huit mois après sa lourde opération du cœur, Michel Drucker est revenu dans le centre hospitalier parisien pour saluer et remercier tout le personnel soignant qui s’est occupé de lui. Venu avec du champagne, des mignardises et des copies dédicacées de son livre Ça ira mieux demain (ouvrage lequel il raconte ses ennuis de santé), le présentateur de Vivement Dimanche a rendu hommage à tous ceux qui ont croisé sa route lors de ces longs mois d’hospitalisation.

« On ne peut pas imaginer que je reviens de là. J’y ai tellement souffert », a lancé l’animateur selon des propos rapportés par Le Parisien/Aujourd’hui en France qui était présent lors de cette visite. Michel Drucker a pris le temps d’échanger avec les infirmières, aides-soignantes, internes et médecins qui l’ont soigné. L’occasion d’ailleurs d’évoquer rapidement l’une des anecdotes présentes dans son livre. Dans Ça ira mieux demain, il se demande ainsi si les « aides-soignantes commentaient ses parties intimes en privé ». L’une d’entre elles a osé répondre mercredi, en restant discrète. « On peut en parler entre nous, mais ça reste professionnel », a-t-elle confié selon le quotidien.</... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi