L’improbable business du sosie de Neymar au Qatar

Eigon Oliver (à gauche) gagne sa vie grâce à sa ressemblance avec Neymar (à droite).
Eigon Oliver (à gauche) gagne sa vie grâce à sa ressemblance avec Neymar (à droite).

Il a eu son moment de gloire, en piégeant la chaîne FOX Soccer aux Etats-Unis. Elle qui pensait suivre Neymar, dans un déplacement, au lendemain de son match face à la Suisse, qu’il a terminé blessé, s’est trompé de « client », en filmant Eigon Oliver, un homme de 30 ans qui a la particularité d’être un double physique de l’attaquant du PSG.

Le double de l’attaquant du PSG a semé le trouve en se rendant au Qatar

Eigon Oliver n’est pas non plus un illustre inconnu, sa ressemblance, il est vrai frappante avec l’attaquant de la Seleçao, il s’en sert comme d’une voie professionnelle. Sur Instagram, le million d’abonnés à son profil « sosiadoney » est atteint. Eigon Oliver est le sosie du Ney depuis des années, déjà avant qu’il quitte le Brésil et le club de Santos, pour le continent américain.

Un travail qui rapporte 9 000 € de l’heure !

Daiani Oliver, épouse et agent du sosie explique à la presse brésilienne qu’il doit sa présence au Qatar, à l’initiative d’un bookmaker qui l’a choisi pour partenaire. Le business que génère Eigon Oliver est énorme, à la hauteur de la popularité de celui à qui il doit sa fortune. Le sosie de Neymar touche en effet l’équivalent de 50 000 reals brésiliens, par heure de travail. Soit un peu plus de 9 000 € à l’heure.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le vrai Neymar va gagner l’équivalent de 90 M€ cette année 2022

Et dix fois plus environ, ce que pourrait lui rapporter les jours de présence, au Qatar, sur ce Mondial, si la Seleçao va au bout du tournoi. C’est une activité lucrative, mais elle l’est toujours moins, que d’être le « vrai » Neymar, qui gagne l’équivalent de 90 millions d’euros annuels (à l’addition du salaire au PSG, des primes en club et avec la sélection et des revenus du sponsoring).

L’improbable business du sosie de Neymar au Qatar est un article paru sur Sportune