L’impôt sur la fortune immobilière a moins rapporté qu’en 2019

·1 min de lecture
Ce recul est lié au fait que les rentrées de 2019 - 2,1 milliards - incluaient des sommes dues au titre de l'IFI des années précédentes et de l'ancien ISF, justifie Olivier Dussopt.
Ce recul est lié au fait que les rentrées de 2019 - 2,1 milliards - incluaient des sommes dues au titre de l'IFI des années précédentes et de l'ancien ISF, justifie Olivier Dussopt.

En 2020, l?impôt sur la fortune immobilière (IFI), qui a remplacé l?impôt de solidarité sur la fortune (ISF), a rapporté 1,56 milliard d?euros. Une somme qui a chuté ? 500 millions euros de moins ? en comparaison à 2019, année qui avait bénéficié de rattrapages, a expliqué le ministre délégué chargé des Comptes publics, Olivier Dussopt, dans une interview, ce lundi 12 juillet, publiée dans La Croix.

Ce recul est lié au fait que les rentrées de 2019 ? 2,1 milliards ? incluaient des sommes dues au titre de l?IFI des années précédentes et de l?ancien ISF, justifie-t-il. « Si on ne regarde que les sommes dues au titre de chaque année, les recettes sont bien en progression, passant de 1,49 milliard en 2019 à 1,56 milliard en 2020 » (+ 4,4 %), dit-il.

« Un quart seulement a un patrimoine supérieur à 2,5 millions d?euros »

Le ministre réfute l?accusation selon laquelle la réforme serait « un cadeau aux riches » (l?ISF rapportait environ 4 milliards) : « L?objectif de la réforme de la fiscalité du capital était d?avoir une fiscalité plus proche des standards internationaux et d?inciter à l?orientation de l?épargne vers des placements plus productifs. La réforme participe au fait que la France est devenue le pays le plus attractif de la zone euro. Elle contribue aussi à l?accélération du retour de contribuables français partis à l?étranger », selon Olivier Dussopt.

Il souligne « la grande hétérogénéité des contribuables assujettis à l?IFI » : « un quart seulement a un [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles