"L’imbécile, c’est moi" : La colère froide de Bruno Génésio après le sabordage de Rennes face à Fenerbahçe

Abaca

Cruelle désillusion pour les supporters de Rennes. Le club breton, qui se déplaçait ce jeudi 27 octobre sur la pelouse de Fenerbahçe, a concédé un match nul (3-3). Une très mauvaise opération lorsque l’on sait que les hommes de Bruno Génésio menaient trois buts à zéro après trente minutes de jeu et qu’ils étaient virtuellement qualifiés en huitième de finale de la Ligue Europa. "C'est une faute professionnelle de ne pas avoir gagné aujourd’hui", a déploré Benjamin Bourigeaud au micro de RMC Sport à l’issue de la rencontre. "On est des imbéciles, parce que mener 3-0 à l'extérieur, on doit fermer la boutique. Franchement, on n'a pas le droit...", a continué l’ancien milieu de terrain lensois. "Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. (…) On fait un match parfait et puis après… On fait des touches en trop, on essaye de dribbler alors qu’en fin de match, il faut prendre zéro risque et dégager le ballon. On démontre aujourd’hui qu’on doit encore apprendre", a conclu le joueur de 28 ans.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi