L’Hyperloop à Toulouse, un projet mort-né ?

L’Hyperloop à Toulouse, un projet mort-né ?-Crédit : Hyperloop TT
L’Hyperloop à Toulouse, un projet mort-né ?-Crédit : Hyperloop TT

Et si l’Hyperloop n’était finalement qu’une chimère ? En Occitanie, où devaient se dérouler des tests grandeur nature, certains commencent à se poser des questions.

Une capsule qui transporte ses passagers à plus de 1 200 km/h dans un tube : voilà comment définir en quelques mots l’Hyperloop. Le projet, porté par le très médiatique Elon Musk, a fait beaucoup de bruit depuis sa présentation. La France et plus particulièrement la région Occitanie sont directement concernées, puisque un centre de recherches a été installé à l’aéroport de Toulouse Francazal. Seulement voilà, certains élus locaux commencent à se poser des questions face au peu d’activités autour des infrastructures.

Interrogé par Actu Toulouse, Albert Sanchez, le maire de la commune où se trouve le grand tube Hyperloop, a fait part de son scepticisme. Selon lui, l’Hyperloop en région toulousaine est « presque tombé aux oubliettes ». « Je vais régulièrement sur Francazal, je n’ai vu personne d’Hyperloop depuis plus de six mois, je ne sais même pas s’ils sont toujours là », a-t-il ajouté.

Vers une disparition d’Hyperloop à Toulouse ?

Ce constat amer tranche avec le discours des entrepreneurs américains aux commandes d’Hyperloop TT, qui promettaient à leur arrivée la création d’une cinquantaine d’emplois. D’après Albert Sanchez, il n’y a jamais eu plus de 10 personnes employées sur place. « À un moment donné, ils étaient six sur place, je ne sais même pas ...


Lire la suite sur mobiwisy.fr