« Nous en sommes avec l’hydrogène où nous en étions avec l’essence au début de l’aviation »

·1 min de lecture

Il y a quelques mois, la France a annoncé un objectif d’avion zéro émission carbone à l’hydrogène à moyen terme. Cet avion vert – comprenez décarboné – est aujourd’hui une priorité de la filière aéronautique à l’horizon du transport aérien, qui redémarre fortement. Parmi les solutions envisagées, Airbus et ses partenaires travaillent sur diverses technologies, dont celles liées à la réduction de la consommation de carburant, mais aussi sur des projets d'avions électriques ou fonctionnant avec des carburants neutres en carbone comme l’hydrogène.

En septembre 2020, Airbus annonçait vouloir développer un avion 100 % hydrogène d’ici à 2035. « Cette source d’énergie a le plus grand potentiel pour réduire l’impact climatique du transport aérien car elle ne réduira pas seulement les effets liés au CO», fait savoir Glenn Llewellyn, vice-président avion zéro émission d’Airbus. Comme le souligne Yves Gourinat, professeur à Supaéro (Université de Toulouse) qui réalise aussi des recherches en dynamique des structures sur les coques et structures aérospatiales pour le CNRS (UMR CNRS 5312 ICA), « il s’agit en réalité de développer une filière avec un double objectif : décarboner l’aéronautique, y compris la production de LH2 par des moyens à émissions très faibles, et d’autre part proposer un exemple qui aura un effet d’entraînement durable sur l’ensemble des véhicules terrestres : navals, terrestres, ferroviaires, agricoles ».

Les Airbus de demain voleront-ils à l’hydrogène ?

Airbus a dévoilé trois concepts d’avions qui pourraient être propulsés à l’hydrogène, dont une aile volante. Ce type d’avion présente l’avantage d’offrir un grand espace de stockage de l’hydrogène, raison pour laquelle Airbus met en avant cette architecture. « L’aile volante constitue larchitecture la plus intéressante pour un avion à hydrogène, en raison de ses capacités de stockage », atteste Glenn Llewellyn, le vice-président avion zéro émission d’Airbus. Telle qu’elle est abordée, l’aile standard à...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura