L’humanité n’atteindra pas le type I de civilisation avant 2371 !

·1 min de lecture

L’échelle de Kardachev. Ça vous dit quelque chose ? Elle porte le nom d’un astronome soviétique. C’est un premier indice. Et elle est en lien avec le concept de « sphère de Dyson ». C’est un second indice de taille. Troisième et dernier indice, elle est souvent utilisée par les scientifiques impliqués dans les projets de recherche d’intelligences extraterrestres. Vous avez maintenant une idée plus précise ? L’échelle de Kardachev, en fait, permet de classer les civilisations en fonction de leur niveau de technologie en le reliant de manière étroite à leur consommation d’énergie.

Seti : les civilisations extraterrestres de Nikolaï Kardashev sont orphelines, le radioastronome russe est mort

Grosso modo, plus une civilisation consomme de l’énergie, plus elle est développée. L’ennui, nous le vivons actuellement, c’est que consommer de l’énergie, beaucoup d’énergie, a ses limites et peut avoir des effets pernicieux. Et, près de soixante ans après la naissance du concept, nous nous sentons obligés d’intégrer aux critères de l’échelle de Kardachev, quelques « éléments d’intendance ». Histoire de veiller à ne pas détruire notre civilisation avant même d’atteindre le premier niveau de ladite échelle. Considérant ces contraintes, des chercheurs du Jet Propulsion Laboratory (Nasa) — et d’ailleurs — estiment qu’il faudra patienter jusqu’en 2371, au moins, pour que l’humanité atteigne le rang de civilisation de type I.

Les civilisations avancées classées sur l’échelle de Kardachev selon leur consommation d’énergie. © Indif, Wikipédia, CC by-SA 3.0.0
Les civilisations avancées classées sur l’échelle de Kardachev selon leur consommation d’énergie. © Indif, Wikipédia, CC by-SA 3.0.0

Pour bien comprendre, rappelons qu’une civilisation dite de type I est une civilisation capable d’exploiter — et donc, de consommer — toute l’énergie disponible sur sa planète. Une civilisation de type II va un peu plus loin. Elle est capable de construire l’une de ces fameuses « sphères de Dyson » qui lui permettrait de consommer la totalité de l’énergie produite par son étoile. Une civilisation de type III, enfin, serait capable de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles