L’historien russe Oleg Sokolov condamné à 12 ans et demi de prison pour le meurtre de sa compagne

·1 min de lecture

Le fait divers avait fait le tour de la presse russe. Professeur d'histoire reconnu et passionné de l'époque napoléonienne, Oleg Sokolov a assassiné et démembré une de ses étudiantes en novembre 2019. Il a été condamné ce vendredi à 12 ans et demi de prison.

De notre correspondant à Moscou, Paul Gogo

Oleg Sokolov, 64 ans, spécialiste de l'époque napoléonienne était un professeur réputé de l'université d'État de Saint-Pétersbourg. Mais le 10 novembre 2019, il a mis fin à sa carrière et à sa réputation en assassinant une de ses étudiantes, avec qui il nouait une relation.

►À lire aussi : Russie: un universitaire arrêté pour le meurtre sordide de sa jeune compagne

Alcoolisé, il avait été retrouvé par la police au petit matin, pistolet en main, les bras de sa compagne dans un sac à dos. Il avait pris le temps de s'habiller en Napoléon et espérait se suicider.

Des liens avec la France

Vendredi 25 décembre, il a été reconnu coupable et condamné par la justice russe à 12 ans et demi de prison. L'affaire avait évidemment choqué en Russie, les enquêteurs avaient retrouvé des membres appartenant à la victime dans plusieurs canaux de la ville.

Mais l'affaire avait aussi eu un retentissement en France car le professeur était étroitement lié au pays. Il enseignait dans l'école de Marion Maréchal-Le Pen à Lyon. Il a instantanément été mis à pied après cette nuit d'horreur. Cet homme, connu pour avoir lancé la mode des reconstitutions historiques en Russie s'est également vu retirer sa Légion d'honneur à la suite de cette affaire.