De l’hôpital de Cayenne, Mélenchon répond à Macron

© Jody Amiet

Le chef de file de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon, en visite vendredi à l'hôpital de Cayenne, a fustigé les "bavardages inutiles et méprisants pour les gens" d'Emmanuel Macron qui a dévoilé son plan face à la crise du système de santé.

À lire aussi «Crise sans fin» du système de santé : les engagements de Macron

"Le président Macron est un libéral forcené et halluciné. Quand on se rend sur place à l’hôpital, on se rend compte qu’il ne prend pas les bonnes décisions", a déclaré le fondateur de la France insoumise, en déplacement d'une semaine en Guyane.

Qualifiant le discours d'Emmanuel Macron de "bavardages inutiles et méprisants pour les gens", M. Mélenchon a constaté, à l'issue d'une visite de 2h30 à l'hôpital, "l’état de fatigue des soignants, le manque de personnel, certaines formes d’épuisement des structures que l’on retrouve dans de nombreux établissements de soins".

"Or je le redis bien fort, ce n’est pas compliqué de régler les problèmes à condition d’avoir une vision de la vie humaine qui repose sur les intérêts des êtres humains et pas tenir des comptes", a estimé M. Mélenchon.

Ouvrir tous les services dont on a besoin dans ces domaines clés

Plus spécifiquement à la Guyane, c’est le manque "de services pour garantir un haut niveau de prise en charge qui fait défaut", a noté l’ex-député insoumis, citant "la petite enfance, la prise en charge des maladies cardio-vasculaires, la cancérologie".

"Ouvrir tous les services dont on a besoin ...


Lire la suite sur ParisMatch