L’Exploratorium : comment s’est formée la dune du Pilat ?

Plus de 106 mètres de haut et 616 mètres de large : voilà les dimensions de la plus haute dune d’Europe ! De quoi donner le vertige et l’impression de se trouver en plein désert, si l’on arrive néanmoins à faire abstraction de la dense végétation en contrebas. La dune du Pilat est ainsi l’une des curiosités naturelles les plus emblématiques de France. Située au niveau de la sortie du bassin d’Arcachon, cette impressionnante accumulation de sable fin borde la côte atlantique sur près de trois kilomètres de long. Classé parmi les Grands sites de France et prisée des touristes, la dune du Pilat est un site sans cesse en évolution, qui a une longue histoire derrière elle.

Elle ne s’est en effet pas construite en un jour, ni même en quelques mois. Sa formation remonterait à plus de 6.000 ans, comme en témoignent certaines roches qui la composent.

La dune du Pilat vue du ciel. © Larrousiney, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0
La dune du Pilat vue du ciel. © Larrousiney, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Une dune en évolution depuis 6.000 ans

Car à bien y regarder, on se rend compte que cette dune n’est pas uniquement composée de sable. La face donnant sur l’océan est en effet marquée par la présence de couches sombres en alternance avec les niveaux de sable. Ce sont des paléosols, qui représentent les restes fossiles d’anciens sols. En plus de pouvoir être datés, ces niveaux sont extrêmement riches en informations qui renseignent sur les conditions environnementales de l’époque de leur formation. Ils peuvent ainsi contenir des restes de coquilles, des vestiges archéologiques mais également des bioturbations, qui sont des marques laissées par de petits organismes comme certains vers et coquillages et qui permettent de mieux contraindre le paléoenvironnement.

Quatre paléosols sont ainsi visibles dans la dune du Pilat et renseignent sur sa formation. Le premier a été daté à 3.800 ans avant J.-C. Le second date d’environ 2.980 ans avant J.-C., le troisième a été daté du XIe au XIIIe siècle grâce à la découverte de nombreux débris archéologiques (fragments...

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles