L’Exploratorium : comment se sont formés les ocres de Roussillon dans le Colorado Provençal ?

La France est extrêmement riche en sites naturels exceptionnels, qui donnent parfois l’impression de se trouver sur une autre planète. Au cœur du Luberon, dans le département du Vaucluse, se trouve ainsi le plus important gisement d’ocres de France. Ici, la terre se pare de ses plus belles couleurs : du rouge sombre au jaune aveuglant en passant par un bel orange… On pourrait se croire dans un canyon martien s’il n’y avait la présence de cette végétation typique des régions du Sud.

Les magnifiques couleurs des anciennes carrières d'ocres. © Denis Champollion, Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0
Les magnifiques couleurs des anciennes carrières d'ocres. © Denis Champollion, Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Au départ du village de Roussillon, le Sentier des ocres est l’occasion de découvrir en famille et sans difficulté ce site spectaculaire, d’en apprendre plus sur son histoire et notamment sur son exploitation, mais également de comprendre les processus géologiques qui en sont à l’origine.

Un site intensément exploité

Car pour donner naissance à ce site, il aura fallu du temps et des conditions bien particulières. Les « ocres », ces pigments naturels très prisés avant l’invention des colorants chimiques, sont en fait des argiles, plus précisément de la kaolinite, contenant des oxydes et hydroxydes de fer qui vont lui donner ces variations de teinte rouge si caractéristiques.

Utilisées principalement pour colorer les peintures et les mortiers, les ocres de Roussillon, et plus généralement de Provence car il existe plusieurs sites similaires, ont été intensément exploitées de la fin du XVIIIe siècle jusqu’au milieu du XXe. Aujourd’hui, les colorants chimiques, moins chers à produire, ont remplacé ces colorants naturels et la plupart des sites sont à l’abandon.

Très tôt, dès la préhistoire, les ocres de Provence ont été utilisées par l'Homme pour produire des peintures colorées. © Lascaux, Wikimedia Commons, domaine public
Très tôt, dès la préhistoire, les ocres de Provence ont été utilisées par l'Homme pour produire des peintures colorées. © Lascaux, Wikimedia Commons, domaine public

Une histoire qui commence il y a plus de 110 millions d’années

Les ocres que l’on trouve en Provence ont été formées il y a 110 à 95 millions d’années environ, durant...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles