L’Exploratorium : qui a décidé que le nord serait en haut sur les cartes ?

·2 min de lecture

Imaginez un planisphère représentant le monde avec le pôle Sud en haut. C’est ce qu’a fait l’Australien Stuart MacArthur. Une vision dérangeante, où tous nos repères sont brouillés. Le monde est à l’envers et nous sommes totalement perdus. Et pourtant cette représentation n’est pas moins valide que celle à laquelle nous sommes habitués. La représentation de la Terre est en effet très codifiée. L’axe de rotation est systématiquement placé de manière verticale, avec le nord en haut et le sud en bas. Nous pourrions pourtant représenter notre Planète en positionnant l’axe de rotation de manière horizontale. Étrange, mais pourquoi pas ?

Au Moyen-Âge, l’est, symbole du Paradis, était placé en haut des cartes

Les cartographes du Moyen-Âge n’avaient d’ailleurs pas les mêmes règles concernant la représentation du monde connu. En général, les cartes étaient dessinées sous forme sphérique, schématisant les trois continents connus de l’époque suivant une orientation qui peut paraître étrange : l’Asie était alors placée en haut, l’Europe à gauche et l’Afrique à droite. Le tout bordé d’une barrière océan, limitant le monde connu. Dans ce point de vue, l’est est donc en haut, le nord sur la gauche et le sud à droite. On parle d’Orientis Supra. Et il y a une bonne raison à cela. L’est indique en effet la direction du soleil levant, là où est censé se trouver le Paradis. Dans le contexte d’influence religieuse de l’époque il semble donc normal de placer cette partie du globe en position supérieure. Les cartes sont de plus généralement centrées sur la ville de Jérusalem, marquant un peu plus l’influence prédominante de la religion judéo-chrétienne sur les représentations graphiques européennes du monde.

Carte de 1472 représentant l’Asie en haut. © Isidore of Seville, Wikimedia Commons, domaine public
Carte de 1472 représentant l’Asie en haut. © Isidore of Seville, Wikimedia Commons, domaine public

De manière générale, dans toutes les sociétés du Moyen-Âge, les lieux importants (lieux saints, palais impériaux, zones les plus peuplées) étaient préférentiellement placés dans la...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles