L’ex-skieuse Claudine Emonet accuse un entraîneur d’agressions sexuelles

1 / 2

L’ex-skieuse Claudine Emonet accuse un entraîneur d’agressions sexuelles

C’est un nouveau cas de violences sexuelles vieux de 30 ans révélé au grand jour, et un nouveau sport qui est à son tour plongé dans le scandale. Dans un entretien au Parisien et sur Facebook, l’ancienne skieuse de l’équipe de France Claudine Emonet a accusé un ancien entraîneur d’agressions sexuelles. À 58 ans, elle a décidé de briser le silence.

Les faits remontent "à la fin des années 70 et début des années 80". Parmi les meilleures skieuses au monde, elle est sous "l’emprise" de son coach, qu’elle qualifie aujourd’hui de "gourou manipulateur". Souvent seule dans sa voiture pendant les déplacements, elle subit plusieurs "agressions" et "attouchements".

'Il y avait des représailles"

Si elle refuse de nommer son agresseur, de peur d’"une attaque en diffamation", elle accepte de raconter son histoire pour libérer d’autres paroles. "J'aurais aimé pouvoir porter plainte. Mais plus encore qu'aujourd'hui, c'était un sujet tabou à l'époque", témoigne-t-elle. "J'avais tout juste 18 ans, j'étais une vraie gamine. Il y avait des représailles. Elle évoque, entre autres, une non-sélection aux Mondiaux."

Estimant que "la parole se libère", elle espère voir les choses continuer à évoluer dans le bon sens. Ces dernières semaines, des témoignages ont émané dans plusieurs sports, dont l’équitation ou le motocross.  En patinage, le récit des agressions de Sarah Abitbol par son entraîneur Gilles Beyer a mené à la démission...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi