L’ex-avocat de Laeticia Hallyday assure avoir vu pleurer Johnny au sujet de son héritage

L'héritage est un moment déclicat pour toutes les familles qui voient l'un de ses membres disparaître. A la douleur du deuil s'ajoutent alors parfois des questions de partage du patrimoine du défunt, qui peuvent se transformer en véritable cadeau empoisonné quand la succession est mal préparée. C'est sur cette thématique que le magazine Zone Interdite a décidé de se pencher ce dimanche 22 septembre sur M6.

Parmi de nombreuses histoires de famille et d'héritage relatées au cours de l'émission, le magazine présenté par Ophélie Meunier s'est également intéressé à celle qui continue encore de défrayer la chronique : la guerre que se livrent les héritiers de Johnny Hallyday. A cette occasion, l'ex-avocat de Laeticia Hallyday Maître Amir-Aslani a tenté d'explique pourquoi, selon lui, Johnny Hallyday aurait décidé de protéger ses filles Jade et Joy, au détriment de Laura Smet et David Hallyday qui ont été exclus du testament de leur père. Selon l'avocat, le Taulier avait peur que ses deux plus jeunes filles se retrouvent dans le besoin s'il venait à disparaître. "Une fois, dans un restaurant parisien, Johnny a pleuré en pensant à ses enfants Jade et Joy, en me disant : 'J'ai peur pour elles après moi... Qu'est-ce que je les aime !'", a ainsi raconté maître Amir-Aslani.

Laura Smet et David Hallyday ont contesté la validité de ce testament qui faisait de Laeticia Hallyday la seule et unique bénéficiaire, auprès de la justice française. Celle-ci s'est d'ailleurs déclarée compétente pour

Retrouvez cet article sur GALA

Cette vidéo peut également vous intéresser :