L’ex-archevêque de Paris Michel Aupetit visé par une enquête pour agressions sexuelles sur personne vulnérable

© Dominique Boutin/SIPA

Mgr Michel Aupetit fait l’objet d’une enquête préliminaire, ouverte au début du mois de décembre, pour « agression sexuelle sur personne vulnérable », relate l’AFP confirmant une information de BFMTV ce mardi. Ces investigations interviennent après un signalement du diocèse de Paris à l’encontre de Michel Aupetit, qui fut l’archevêque de Paris jusqu’en 2021 . Le parquet de Paris a précisé que l’enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP).

Des « échanges de mails » entre le religieux et une femme

L’ancien archevêque de la capitale est suspecté d’avoir entretenu une liaison avec une femme, considérée comme une personne vulnérable faisant l'objet d'une mesure de protection judiciaire, relate l’AFP. Une source proche du dossier a détaillé qu’il s’agirait « d'échanges de mails » entre les deux protagonistes. Contacté par l’AFP, l’avocat de Michel Aupetit, Me Jean Reinhart, a fait savoir qu’il n’avait pas eu « connaissance d'une plainte, donc (il) ne peut donner aucune indication sur ce sujet ».

Mgr Aupetit a toujours nié les accusations

Cette possible relation amoureuse avec une femme avait été révélée au grand jour par la presse à la fin de l'année 2021. À la suite de ce scandale, Mgr Aupetit avait choisi de remettre sa démission au pape François à la fin du mois de novembre 2021. Le souverain pontife l’avait rapidement accepté. Et ce, alors que l’ancien archevêque niait - comme c'est encore le cas - catégoriquement les faits dont i...


Lire la suite sur LeJDD