L’ex-archevêque de Paris Michel Aupetit visé par une enquête préliminaire pour agression sexuelle

L'archevêque de Paris Michel Aupetit a proposé sa démission au pape François, après que l'hebdomadaire
Charles Platiau / Reuters L'archevêque de Paris Michel Aupetit a proposé sa démission au pape François, après que l'hebdomadaire "Le Point" a révélé une possible liaison intime entre l'ecclésiastique et une femme (photo d'archive prise en mars 2018 à Paris).

ÉGLISE - L’affaire devient judiciaire. L’ancien archevêque de Paris, Michel Aupetit est visé par une enquête préliminaire pour agression sexuelle. Le prélat qui avait démissionné à la fin de l’année 2021 avait reconnu une relation « ambiguë » mais « ni amoureuse ni sexuelle » avec une jeune majeure.

L’enquête, révélée par BFMTV et confirmée à l’AFP par le parquet de Paris doit désormais déterminer si la personne, qui fait l’objet d’une mesure de protection car considérée comme vulnérable, pouvait être et était consentante. Elle a été ouverte début décembre après la réception d’un signalement du diocèse de Paris fin novembre.

Plus d’informations à suivre...

À voir également sur Le HuffPost :