L’Europe, de plus en plus frappée par l’inflation, cherche des solutions

Jeudi 4 août, la Banque d'Angleterre a annoncé qu'elle allait relever ses taux directeurs de 50 points de base, une mesure drastique pour contrer l'inflation. Elle a aussi prévenu que le Royaume-Uni entrerait en récession jusqu'à fin 2023. Face à la flambée des prix, les États européens cherchent des mesures pour lutter contre l'inflation et soutenir le pouvoir d'achat des ménages.

Aux Pays-Bas aussi, l’inflation est particulièrement importante. Selon les derniers chiffres de l’Institut néerlandais des statistiques, publiés jeudi 4 août, l’inflation a atteint la barre des 10%, une première dans le pays depuis 1975.

Tout en haut de la liste des produits et services où l’inflation frappe le plus fort ici aux Pays-Bas, on trouve bien sûr d’abord l’énergie, relate notre correspondant à La Haye, Antoine Mouteau. Selon le CBS, l’Institut néerlandais des statistiques, en juillet dernier, les prix de l’électricité et du gaz notamment ont augmenté de 108% par rapport à un an auparavant, en juillet 2021. Et cela malgré la décision du gouvernement de faire passer provisoirement la TVA sur l’énergie de 21 à 9%, une mesure entrée en vigueur le mois dernier.

Les loyers, eux aussi, sont touchés. Ils ont en moyenne subi une augmentation de 3% contre moins d’1% il y a un an. Et cela, notamment, dans le contexte de la très grave crise du logement qui secoue les Pays-Bas depuis maintenant plusieurs années. Les prix des produits alimentaires quant à eux connaissent une augmentation de plus de 12%.

Et le gouvernement néerlandais ne s’en cache même pas, la situation devrait s’empirer. « Nous devons comprendre que nous allons collectivement devenir un peu plus pauvres », a déclaré début juillet la ministre des Finances Sigrid Kaag.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles