L’envoyé spécial américain pour la Corne de l’Afrique démissionne

·1 min de lecture

L’envoyé spécial américain pour la Corne de l’Afrique David Satterfield est en tournée d’adieu ce weekend à Addis-Abeba. C’est une surprise, car le diplomate avait été nommé très récemment, en janvier 2022. Alors que les négociations pour mettre fin à la guerre civile au Tigré ne donnent pas de résultats, cette démission symbolise l’échec des États-Unis en Éthiopie.

Avec notre correspondant à Addis-Abeba, Noé Hochet-Bodin

Washington perd un nouvel homme clé pour traiter du dossier éthiopien. Après la démission de son ambassadrice fin janvier, c’est au tour de l’envoyé spécial pour la Corne de l’Afrique David Satterfield de jeter l’éponge. Pour rappel,il avait été nommé à ce posteil y a seulement trois mois pour faire avancer le processus de paix en Éthiopie.

Aucune raison officielle à cet abandon de poste pour l’instant. Elles seraient pourtant multiples. Certaines sources diplomatiques parlent de brouilles entre le secrétariat d’État à Washington et l’équipe de Satterfield. D’autres glissent qu’il y existe des tensions avec Olusegun Obasanjo, l’émissaire de l’Union africaine pour la Corne de l’Afrique. Enfin, une source américaine prétend que David Satterfield aurait privilégié une offre plus alléchante dans le privé.

Reste que les États-Unis se retrouvent temporairement orphelins d’un diplomate de haut rang sur l’épineux dossier éthiopien où, on le rappelle, aucun cessez-le-feu n’a été signé.

Cette démission intervient qui plus est dans un moment charnière. Le Sénat américain pourrait prochainement voter un train de sanctions à l’encontre de certains dirigeants éthiopiens accusés de violations des droits de l’homme.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles