"L’ennemi de la France n’est pas le travailleur musulman mais l’euro-destruction atlantique"

·1 min de lecture

Trois anciens résistants et membres du Pôle de renaissance communiste en France (PRCF), Léon Landini, Pierre Pranchère et Hermine Landini-Pulvermacher, répondent aux militaires qui réclament plus d'autorité dans une tribune. Pour eux, la vraie menace ne vient pas des Français d'origine étrangère mais de la construction européenne.

Collectées par les extrémistes de droite de Valeurs actuelles, les " tribunes " à répétition d’officiers retraités ou d’active appelant à " reprendre en main le pays ", au besoin par la force, voire au moyen d’un coup d’État militaire, montrent le degré de désorientation et de fascisation auquel est arrivé notre pays après des années de casse sociale, d’abandon national et de campagnes lepénistes accompagnées par nombre de politiciens. Toutes ces " tribunes " ont en commun la fausseté du diagnostic et la dangerosité des " remèdes " envisagés pour " soigner " notre pays malade." Le terrorisme islamiste doit être éradiqué sans merci, mais tous les Français respectueux de la loi de 1905 doivent être respectés dans l’esprit de la tolérance. "Chaque fois en effet, c’est l'" islamisme " qui est pointé dans ces tribunes comme le danger principal pour la France. Pas question pour nous communistes, qui avons dénoncé les premiers l’islamisme terroriste quand les bien-pensants antisoviétiques faisaient des talibans afghans et assimilés des " combattants de la liberté ", de baisser la garde à l’égard de ces personnages monstrueux. Remarquons seulement...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Agression raciste à Dole : le procès du retraité reporté au 22 juin prochain

Bob Dylan fête ses 80 ans : ses 5 chansons les plus marquantes

"Culture du 'marronnier' dans les médias : la destruction accélérée de l’info-diversité"

Projet de fin de commandite : Arnaud Lagardère, spécialiste de la "destruction productive"

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg