l’endoscopie chirurgicale digestive en plein essor

DR

Cette technique opératoire, encore peu diffusée en France, permet de traiter de façon peu agressive un nombre croissant de maladies du tube digestif.

Paris Match. On ne parle pas d’endoscopie standard…
Pr Silvana Perretta. Pas du tout en effet ! L’endoscopie standard, purement exploratrice, à visée diagnostique, explore visuellement les parois internes du tube digestif et se limite à des biopsies (prélèvement d’une lésion suspecte). L’endoscopie chirurgicale digestive (ECD) permet d’opérer une maladie fonctionnelle ou cancéreuse du tube digestif, sans ouverture du corps, en passant par les orifices naturels. Elle est couramment pratiquée aux États-Unis et dans d’autres pays comme l’Italie, mais curieusement pas du tout en France où seule la cœlioscopie (qui permet d’opérer dans le ventre via de petites incisions) est prisée par les chirurgiens. En 2006, j’ai rejoint l’équipe du Pr Jacques Marescaux, père de la chirurgie robotique mini-invasive et fondateur de l’Ircad (institut de renommée mondiale pour la recherche contre les cancers digestifs) à Strasbourg. Nous avons réalisé en 2007 la première ablation de vésicule biliaire en France sans ouverture du ventre, en passant un endoscope par le vagin, ce qui est aussi faisable via l’estomac. L’ECD de cette époque restait très dépendante de l’opérateur, difficile et en l’état peu généralisable. Il nous a fallu une décennie entière pour mettre au point, avec l’aide de l’industrie, de nouveaux endoscopes flexibles dans lesquels on puisse glisser des instruments très fins (pinces, bistouris, etc.), articulés, très maniables, permettant, en bout d’endoscope, d’opérer sous contrôle optique. Nous avons ensuite robotisé le tout et créé un système pilotable en salle d’opération à distance du malade, à partir d’une console de navigation. Ce robot endoscopique accroît la précision et l’ergonomie du geste, ce qui réduit(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles