Macron "n'est pas" Hollande et multiplie les coups de griffe

Florange, rapport aux journalistes, présidence normale: Emmanuel Macron a eu à cœur de se distinguer du président de la République lors de l’émission ce jeudi.

Est-ce sa réponse à ceux qui le surnomment "Emmanuel Hollande"? Emmanuel Macron n’a pas été tendre avec le quinquennat du président de la République lors de L’Emission politique dont il était l’invité ce jeudi soir. Sans jamais citer le nom du chef de l’Etat, le candidat d’En Marche! a multiplié les remarques peu amènes à son endroit, comme autant de prises de distance.

L’anti-Florange

Face à François Ruffin, l’invité "mystère" de l’émission, qui lui reproche sa passivité face à la situation des salariés de Whirlpool d’Amiens menacés d’une délocalisation, Emmanuel Macron refuse de s’engager à leur rendre une visite publique dans le cadre de sa campagne. Et d’expliquer au patron du journal Fakir et figure du mouvement "Nuit Debout":

"Une campagne, ce n’est pas des propos d’estrade. C’est de la démago complète. Je vais faire quoi, je vais aller sur un camion et dire qu’avec moi, le site ne fermera pas? Non, ce n’est pas vrai".

Une référence implicite à la visite de François Hollande aux salariés de Florange lors de sa campagne pour la présidentielle de 2012. Celui qui n’était encore que candidat du PS était monté sur un camion et avais promis aux employés d’Alstom de protéger leur usine. En 2013, les hauts-fourneaux de l’aciérie de Florange avaient malgré tout fermé.

"Un président, ce n’est pas quelqu’un de normal"

Interrogé par...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages