L’eau va devenir plus rare encore sur plus de 80 % des terres cultivées d’ici 2050

Depuis le début de cette année 2022, les cumuls de précipitations sont déficitaires sur une majeure partie du pays. Selon les prévisions de Météo France, la situation ne va pas s’améliorer. La sécheresse va s’étendre dans les semaines à venir. Et des chercheurs de l’Académie des sciences de Chine l’annoncent aujourd’hui. Avec le changement climatique, nous devons nous attendre à ce que quelque 84 % des terres cultivées dans le monde manquent de plus en plus d’eau d’ici 2050. Pire, 60 % d’entre elles devraient connaître des situations de pénurie.

La sécheresse s’étend en France et en Europe et va empirer !

Rappelons que, depuis cent ans, la demande mondiale en eau a augmenté deux fois plus vite que la population humaine. Et c’est pour la production agricole que nous consommons le plus d’eau. De l’eau qui tombe littéralement du ciel sous forme de précipitations. Celle que les scientifiques appellent l’eau verte. Mais aussi celle qui est puisée dans les rivières, les lacs et les nappes phréatiques que l’on nomme l’eau bleue.

Or les chercheurs de l’Académie des sciences de Chine ont examiné les besoins en eau pour l’agriculture, les besoins actuels et futurs. Ils sont ensuite parvenus à prévoir si, dans le contexte de réchauffement climatique, les niveaux d’eau disponibles seront suffisants pour répondre à ces besoins. Et leur réponse est globalement : non !

Si nos émissions de gaz à effet de serre ne ralentissent pas, les terres agricoles seront de plus en plus touchées par des manques d’eau. Et ce, d’ici 2050. © Liu et al., Earth’s Future
Si nos émissions de gaz à effet de serre ne ralentissent pas, les terres agricoles seront de plus en plus touchées par des manques d’eau. Et ce, d’ici 2050. © Liu et al., Earth’s Future

Des solutions pour amener de l’eau sur les terres agricoles

Jusqu’alors, la plupart des études s’étaient concentrées uniquement sur les ressources en eau bleue. Celle-ci tient également compte des problématiques liées à l’eau verte. L’eau verte, c’est plus précisément la portion d’eau de pluie disponible pour les plantes dans le sol. Cette disponibilité dépend bien sûr des précipitations. Elle dépend aussi de la quantité d’eau perdue...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles