De l’eau coulait encore sur Mars il n’y a pas si longtemps

Aujourd’hui, Mars est un monde aride. Du moins en surface. Mais il y a environ 3 milliards d’années, de l’eau coulait sur la Planète rouge. Pour les astronomes, c’est désormais une certitude. Ce qu’ils peinent encore à définir, c’est à quel moment Mars a perdu son eau. De nouvelles données renvoyées par le rover chinois Zhurong pourraient les éclairer. Elles suggèrent en effet que de l’eau devait encore couler sur la Planète rouge il y a seulement 700 millions d’années !

C’est l’âge estimé du dernier remodelage de la région que le rover chinois explore maintenant depuis mai 2021. Une région que les astronomes qualifient de « jeune », Utopia Planitia. C'est un immense bassin d’impact — le plus grand du Système solaire — qui s’est formé au cours de la période géologique la plus récente de l’histoire de la Planète rouge. La période dite amazonienne. Et dont l’âge est aujourd’hui suggéré par des comptages statistiques d’impacts. Difficile malheureusement de faire plus précis sans accès à des analyses directes des roches.

De l’eau piégée dans des minéraux

Les chercheurs, donc, rapportent des traces d’eau piégées dans la roche martienne de la région repérées par les instruments embarqués à bord de Zhurong — une caméra de microimagerie télescopique et deux spectromètres dont l’un à infrarouge. La preuve que des formes particulières de minéraux aquifères se seraient formées à des périodes bien plus tardives que celles envisagées jusqu’alors par les astronomes.

Les chercheurs signalent également la présence, dans la région d’Utopia Planitia, d’une couche dure de sol. Différente de celle qui a pu être observée dans d’autres endroits. Celle-ci, estiment-ils, aurait pu se former par la présence d’eau souterraine saumâtre qui, en...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles