L’avion spatial top secret X-37B vient de rentrer sur Terre après une mission de 900 jours !

L’X-37B, l’avion spatial de la force spatiale des États-Unis est retourné sur Terre après une mission de 908 jours en orbite. L’engin s’est posé le 12 novembre sur la piste d'atterrissage du Centre spatial Kennedy de la Nasa, qu’utilisaient les navettes spatiales. Il bat donc le record détenu par la précédente mission d'une durée de 780 jours dans l’espace, soit plus de quatre mois supplémentaires ! Pour la première fois, le véhicule utilisait un module de service pour augmenter le nombre de charges utiles transportées. Ce module s’est séparé du véhicule avant de se désorbiter.

L’avion spatial secret de la Chine a éjecté quelque chose dans l’espace

Depuis 2020, l’X-37B n’est plus seul au monde. En effet, la Chine a également mis en service un avion spatial similaire. Après son vol d’essai en septembre 2020 de deux jours, l’avion spatial chinois est reparti dans l’espace en août 2022 pour une seconde mission qui se poursuit toujours.

Le X-37B mesure environ 8,8 mètres de long et 2,9 m de haut, avec une envergure d’un peu moins de 4,6 m. Au lancement, il pèse environ 5 tonnes. © Boeing, US Space Force
Le X-37B mesure environ 8,8 mètres de long et 2,9 m de haut, avec une envergure d’un peu moins de 4,6 m. Au lancement, il pèse environ 5 tonnes. © Boeing, US Space Force

Des expériences intéressantes réalisées tout au long de ces trois années

Sans surprise, les communiqués de Boeing et de la Force spatiale des États-Unis sont restés discrets et évasifs sur l’ensemble des activités réalisées à bord du X-37B tout au long de ces trois années en orbite. Si l’on se fie à ces communiqués, parmi les expériences réalisées, on citera celle qui a consisté à convertir l'énergie solaire en micro-ondes et celle qui a évalué les effets de l'exposition à l'espace sur divers matériaux afin de valider et d'améliorer la précision des modèles d'environnement spatial. Il s'agissait du deuxième vol pour ce type d’expérience. Une expérience de la Nasa a permis d’évaluer les effets de l’exposition spatiale de longue durée sur des graines. Son objectif est d'alimenter les recherches visant les futures missions habitées à destination de la Lune et de Mars ainsi...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura