L’aviation touchée par des milliers de suppressions d’emplois

L’heure est grave dans le secteur de l’aviation. Les compagnies aériennes, dont l’activité est très fortement perturbée par la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus, multiplient les suppressions de postes : moins 19 000 personnes à Air Canada, moins 12 000 chez British Airways ou même moins 3 000 chez Ryan Air. "Au total, plus de 40 000 suppressions de postes ont déjà été annoncées dans l’aérien", rapporte la journaliste Christelle Méral en direct sur le plateau du 19/20.Des "perspectives très sombres" pour Air France La situation d’Air France reste, elle aussi, très problématique. La reprise de l’activité s’annonce compliquée. "Les perspectives sont très sombres avec, à l’avenir, moins de vols à faire et moins de vols liés au tourisme. Selon les professionnels du secteur, le transport aérien devra attendre 2023 pour retrouver son niveau d’avant Covid-19", décrypte Christelle Méral.