L’Australie a le taux de disparition des mammifères le plus élevé de tous les continents

L’Australie détient un triste record. Celui du continent sur lequel le taux de perte des espèces de mammifères est le plus élevé de tous. C’est la conclusion de la dernière version du rapport « Australia State of the Environment » qui vient tout juste d’être publiée.

Au cours de ces cinq dernières années, l’Australie a perdu plus d’espèces de mammifères que n’importe quel autre continent. Plus généralement, son taux de déclin des espèces est parmi le plus élevé au monde. C’est la triste conclusion de la dernière version du rapport « Australia State of the Environment ». Selon les experts qui l’ont rédigé, le principal responsable, c’est encore et toujours… le changement climatique anthropique. Pas seulement la hausse des températures, également la multiplication des sécheresses et des inondations, la fréquence et l’intensité des feux de forêt, l’élévation du niveau de la mer et l’acidification des océans.

En Australie, de trop nombreuses espèces, animales, mais aussi végétales, sont en danger. © Australia State of the Environment 2021
En Australie, de trop nombreuses espèces, animales, mais aussi végétales, sont en danger. © Australia State of the Environment 2021

Depuis le dernier rapport, paru en 2016, 8 % de nouvelles espèces australiennes sont venues renforcer les rangs des espèces en voie de disparition ou en danger critique d’extinction. Quelque 533 espèces animales et pas moins de 1.385 espèces végétales figurent désormais sur les listes. Les mégafeux qui ont ravagé l’Australie en 2019-2020 y sont pour beaucoup. Ils ont tué entre un et trois milliards d’animaux, rasé 9 % de l’habitat des koalas.

Changement climatique et autres causes

Face à ce rapport « choquant », le gouvernement a décidé de créer de nouveaux parcs nationaux et zones marines protégées pour atteindre un objectif de 30 % du territoire de l’Australie sous protection d’ici 2030. Il a aussi promis d’investir 250 millions de dollars australiens au profit des espèces menacées. Les scientifiques estiment qu’il en faudrait 1,7 milliard par an. Ils appellent aussi à combattre le mal par la racine,...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

VIDÉO - Inondations spectaculaires en Australie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles