L’attaquant Sébastien Haller à l’heure ivoirienne?

·2 min de lecture

Sébastien Haller a été convoqué pour la première fois en équipe nationale de Côte d’Ivoire, ce 5 novembre 2020. Cet attaquant né en France et aujourd’hui âgé de 26 ans a longtemps attendu d’être appelé en sélection française A.

Ce 5 novembre 2020, Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France de football a convoqué pour la première fois le joueur du Borussia Mönchengladbach, Marcus Thuram, fils de Lilian Thuram.

Pour Sébastien Haller, passé lui aussi par le Championnat d’Allemagne, cette situation doit avoir quelque chose de frustrant. Celui qui présente plusieurs similitudes avec Marcus Thuram – grand avant-centre assez adroit devant le but, mais en plus expérimenté – a longtemps espéré un signe de Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus. En vain.

À la place, c’est Patrice Beaumelle, coach de la Côte d’Ivoire, qui a fait signe au pensionnaire de West Ham (Angleterre), le même jour. Cette convocation pour affronter l’équipe de Madagascar, en qualifications pour la CAN 2021, est toutefois une demi-surprise : celui qui est passé par Auxerre (France), Utrecht (Pays-Bas) et l’Eintracht Francfort (Allemagne) n’a jamais fermé la porte à la patrie d’origine de sa mère.

En février 2019, alors en pleine réussite à Francfort, il expliquait toutefois au site sofoot.com que sa préférence allait à son pays de naissance : « Moi, je suis né en France, j’ai grandi en France, j’ai déjà porté le maillot bleu [en jeunes, Ndlr], et je suis un compétiteur. […] Au bout d’un moment dans la vie, on est obligé de faire des choix. Et en plus de ça, on a une carrière de footballeur à gérer, et la carrière est courte. Moi, en tout cas, je ferai ce que j’ai envie... »

Alors, Sébastien Haller a-t-il envie de jouer avec les Éléphants ? Patrice Beaumelle a assuré que oui, lors d’une conférence de presse. Sa présence pourrait donc offrir une option tactique supplémentaire en pointe, à la sélection ivoirienne. Si les deux rencontres face à Madagascar peuvent se tenir aux dates prévues et que le Franco-Ivoirien honore cet appel, malgré la pandémie de Covid-19.