L’astéroïde responsable de l’extinction des dinosaures a provoqué un énorme tsunami

SCIENCES - C’est probablement le tsunami le plus impressionnant qu’ait connu la Terre. C’est en tout cas, le plus énorme connu à ce jour. Des chercheurs de l’université du Michigan ont découvert qu’un gigantesque tsunami s’était formé juste après l’impact de l’astéroïde responsable de l’extinction des dinosaures il y a 66 millions d’années. La raison : cet astéroïde s’est projeté en eaux peu profondes, ce qui a causé la formation d’un énorme cratère.

Pour réaliser cette étude publiée le 4 octobre dans la revue AGU Advances, les chercheurs ont étudié plus de 100 zones autour de l’impact dans le golfe du Mexique. Ils ont simulé sur cartes (comme vous pouvez le voir sur cette vidéo) les 10 premières minutes du tsunami, à partir du cratère Chicxulub provoqué par l’astéroïde. Pour ce faire, ils ont pris deux exemples de tsunami assez marquants de l’époque moderne.

« Ce tsunami était assez fort pour perturber et éroder les sédiments dans les bassins océaniques à l’autre bout du monde », a déclaré dans un rapport l’auteur principal de l’étude, Molly Range, qui a mené l’étude de modélisation.

Simulation du tsunami sur plusieurs heures
Range et al. dans AGU Advances, 2022 Simulation du tsunami sur plusieurs heures

Au regard des informations que l’équipe de chercheurs avait, une simulation de l’astéroïde a d’abord été effectuée sur la base d’un diamètre de 14 km et à une projection équivalente à 453 500 km/h. Cet impact a provoqué de nombreux dégâts dont l’extinction de nombreuses espèces mais pour en savoir plus sur la formation du tsunami, l’équipe s’est penchée sur la géologie de l’espace touché.

Selon la simulation, le cratère était de 100 km de large, et dix minutes après l’impact, ce gigantesque tsunami de 4 km de large et 1,5 km de haut s’est formé. Il a ravagé sur son passage tout le golfe du Mexique puis s’est dirigé vers l’Atlantique Nord en quelques heures. Peu de temps après, une vague a transpercé le golfe en allant droit vers le Pacifique sud.

Le tsunami s’est dirigé vers l’Atlantique Nord et vers le Pacifique Sud
Range et al. dans AGU Advances, 2022 Le tsunami s’est dirigé vers l’Atlantique Nord et vers le Pacifique Sud

En 24 heures, la moitié du globe était touchée par ce tsunami. L’eau se serait déplacée tellement vite que certaines terres auraient bougé. Mais plusieurs zones n’ont pour autant pas été si impactées. Comme vous pouvez le voir sur cette carte, l’Océan Indien, le Pacifique Nord et la mer Méditerranée ont été épargnés.

À voir également sur Le HuffPost : Ces empreintes de dinosaures sont si bien conservées qu’il y reste de la peau

Lire aussi