L’assistant vocal d’Amazon est désormais capable d’imiter la voix d’une personne morte

© AFP

« Alexa, est ce que ma grand mère peut me lire la suite du Magicien d’Oz ? » Dans la vidéo de promotion des nouvelles fonctionnalités de l’assistant vocal d’Amazon, présentée mercredi à Las Vegas, on entend l’assistant vocal confirmer et se mettre à raconter le roman de Lyman Frank Baum avec une voix tout à fait différente. Celle de la grand mère du petit garçon…. morte. Cette technologie, qui semble tout droit sortie de l’imagination d’un scénariste de Black Mirror, permet à Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, de reproduire le débit et les intonations qui caractérisent la voix de n’importe quelle personne morte à partir d’une minute d’enregistrement.

Lire aussi - Pourquoi l’intelligence artificielle n’a pas encore remplacé les médecins

Rohit Prasad, vice-président senior et scientifique en chef de l’équipe Alexa, qui présentait cette avancée à la conférence de presse, a suggéré que cette fonctionnalité puisse être utilisée pour soulager le manque à la suite de la perte d’un être cher. « Nous sommes si nombreux à avoir perdu quelqu’un que nous aimons pendant cette période de pandémie, justifiait-il. Bien que l’IA ne puisse pas éliminer la douleur de la perte, elle peut certainement faire durer les souvenirs. »

« La fonctionnalité est actuellement en développement » a précisé le développeur d’Alexa sans indiquer quand elle serait disponible au grand public.


Retrouvez cet article sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles