L’art d’être diplomate : persuasion, éloquence, connaissance et - surtout - patience !

Tout le monde s'est réjoui au Canada de la libération des « deux Michael » détenu plus de 1000 jours en Chine dans ce qui s'apparentait bien à une « diplomatie des otages ». Ils ont en effet quitté leur prison quelques heures après que la vice-présidente de Huawei, Meng Wanzhou, ait pris un vol de Vancouver à destination de la Chine, à la suite d'une entente conclue avec le Département de la Justice aux États-Unis qui a suspendu les poursuites. Or, on a peu parlé de ceux et celles qui étaient en poste à l'ambassade du Canada à Pékin et à Washington.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles