L’armée chinoise poursuit ses manœuvres à tirs réels en face de Taïwan

L’armée chinoise est de nouveau à la manœuvre en mer de Chine. Des exercices militaires à « tirs réels » entamés ce week-end et qui se poursuivront jusqu’à ce lundi soir. Un exercice de projection, alors que la situation reste tendue dans le détroit de Formose.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

On ne sait pas, avec précision, où se déroulent ces exercices, mais les images de la Télévision centrale de Chine ne laissent pas de place au doute. Sur l’écran, des camions militaires s’engouffrent par la porte arrière d’un navire de guerre, puis des soldats disparaissent à leur tour dans la coque du bâtiment. Ce sont bien des exercices de projection que mène le 79ème groupe d’armées de l’Armée populaire de libération, basé normalement dans le nord-est de la Chine.

Démonstration de force

Des forces terrestres accompagnées d’une frégate de marine et d’unités de défenses aériennes, précise le commentaire de CCTV. Pékin entend maintenir la pression autour de Taïwan. Depuis 6 heures ce lundi matin jusqu’à 18 heures ce soir, des manœuvres à tirs réels ont lieu, proches des côtes de la province chinoise du Guangdong. L’entrée dans la zone est interdite aux navires et aux aéronefs comme lors des exercices qui ont suivi la visite de Nancy Pelosi à Taïpei cet été.


Lire la suite sur RFI