L'"Arlette Laguiller de la droite nationale": Zemmour raille la "candidature de routine" de Le Pen

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Marine Le Pen
    Marine Le Pen
    Femme politique française

Invité de "Face à BFM" ce mercredi, le candidat de Reconquête a vertement tancé son adversaire à l'extrême droite.

Marine Le Pen, "c'est un peu notre Arlette Laguiller de la droite nationale", a ironisé ce mercredi Éric Zemmour. Invité de l'émission Face à BFM, le candidat à la présidentielle, était interrogé sur l'interrogation formulée par la candidate du Rassemblement national quelques heures plus tôt sur BFMTV. "À quoi sert sa candidature? (...) Sert-elle de marchepied à Valérie Pécresse pour être au second tour?", avait lancé Marine Le Pen.

Une question qui n'a guère plu à l'intéressé, qui n'a pas retenu ses coups quelques heures après la sortie. 

"Je n'ai pas vraiment de leçon à recevoir de Mme Le Pen, c'est quand même à cause d'elle et de son débat calamiteux que nous avons eu cinq ans d'Emmanuel Macron", a répliqué l'ancien polémiste. "C'était déjà d'ailleurs à cause d'elle, parce qu'elle avait refusé d'appeler à voter pour Nicolas Sarkozy, qu'on avait eu François Hollande."

"Une candidature de routine"

"Marine Le Pen ne m'intéresse pas beaucoup, c'est une candidature de routine", a-t-il moqué. "Elle était là la dernière fois, elle était là l'avant-dernière fois, elle sera là la prochaine fois... J'ai une pensée émue pour les électeurs du Rassemblement national, est-ce qu'ils sont prêts à perdre avec Marine Le Pen en 2032?"

Et de railler: "C'est un peu notre Arlette Laguiller de la droite nationale, Marine Le Pen."

Première femme à se présenter à une élection présidentielle en 1974, Arlette Laguiller, figure emblématique de Lutte ouvrière (LO) s'est lancée à six reprises dans la course à la magistrature suprême. Un record. Pour Marine Le Pen, il s'agit, avec la présente élection, de sa troisième tentative d'accéder à l'Élysée, après 2012 et 2017.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Marine Le Pen : "Gouverner avec Zemmour ? Je veux bien lui proposer mais je crois qu’il n’a pas du tout envie"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles