L’aquarium de La Rochelle, super hôpital pour les tortues échouées sur le littoral français

20 Minutes sous les mers - La Rochelle est le lieu de rendez-vous des tortues marines. Mais pas « the place to be », car elles arrivent à l’aquarium de la ville affaiblies ou blessées pour être soignées. « 20 Minutes » a pu suivre l’équipe qui les remet sur pattes

Ce samedi 8 juin, c’est la journée des océans. A cette occasion, 20 Minutes vous propose une série d’articles, de vidéos et reportages. Ce coup-ci, c’est un détour par l’aquarium de La Rochelle, qui abrite le centre de soins pour tortues marines.

C’est une sorte de clinique spécialisée, que les tortues échouées fréquenteront pendant quatre à six mois avant d’être remises à l’eau. Depuis 1988, le Centre d’études et de soins pour les tortues marines de l’aquarium de La Rochelle (Charente-Maritime) accueille les tortues marines blessées ou affaiblies, après avoir dérivé jusque sur les côtes de la Manche et de l’Atlantique.

« Une tortue marine qui s’échoue, vivante ou morte, arrive forcément à l’aquarium », résume Florence Dell’Amico, la responsable du centre de soins. Avec 152 tortues marines recueillies depuis cet hiver, l’année 2024 constitue déjà un record.

« Piégées par les eaux froides »

« En 2022, nous avions pris en charge une seule tortue. Cela dépend des conditions environnementales. Il n’y a pas une année qui ressemble à une autre, même si en moyenne, nous accueillons entre dix et quinze individus par an. L’autre part(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Dérèglement climatique : Quoi de bon dans l’assiette de la Méditerranée ?
Ecosse : A Scapa Flow, plongée « mythique » dans les épaves de bateaux de guerre sabordés par les Allemands
Transition énergétique : L’exploitation minière des fonds marins, catastrophe écologique et impasse économique
Carreaux, plastique bleu, inox… Mais pourquoi les fonds de piscine sont-ils si tristes ?