L’appel de la police chinoise pour adopter les chiens trop gentils

·1 min de lecture
Les bergers allemands, recalés à l'examen d'entrée dans la police en Chine, seront confiés à des adoptants, lors d'une vente aux enchères.
Les bergers allemands, recalés à l'examen d'entrée dans la police en Chine, seront confiés à des adoptants, lors d'une vente aux enchères.

Que deviennent les chiens candidats recalés aux examens d?écoles de police ? Une académie du nord de la Chine, dans la province du Liaoning, a trouvé une solution. Ce centre de formation des forces de l?ordre compte organiser une vente aux enchères d?un genre bien spécial, le 7 juillet prochain. Plus de 50 chiens seront proposés aux amateurs de canidés, désireux d'adopter un animal de compagnie. En cause : les bêtes à poils seraient bien incapables de se défendre face à une attaque, comme le relate CNN ce vendredi 2 juillet.

D?après un communiqué de l'école en question, ces 54 chiens ont échoué aux tests d?un programme d?entraînement pour rejoindre les rangs de la police chinoise. Il s?agit essentiellement de bergers allemands, réputés pour leur force et leur intelligence, mais également de malinois. Trop timides, faibles ou fragiles, les candidats à grandes oreilles seraient bien en peine de mordre ou d?attaquer les cibles, voire incapables d?attraper au vol les projectiles. Résultat : les chiens recalés seront adoptés via une vente aux enchères dont les prix démarreront dès 25 euros (200 yuan), au rythme de 6,50 euros par enchère.

À LIRE AUSSIJoe Biden : ses chiens ont suivi « un stage de discipline »

Une opération à succès

Les règles de l?opération sont claires : interdiction de revendre ensuite les chiens au plus offrant ou même de les céder à un autre maître. L?idée a déjà été testée par cette académie cette année, en mars et plus récemment en juin. Cela [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles