L’appel à la mobilisation de Poutine a entraîné une ruée sur les billets d’avion pour quitter la Russie

© Sergei Bobylev/TASS/Sipa USA/SIPA

Vladimir Poutine s’est adressé à son peuple mercredi matin dans une allocution d’une dizaine de minutes diffusée à la télévision. Si le chef d’État s’en est violemment pris à l’Occident - en menaçant notamment d’avoir recours à l’arme nucléaire -, le président russe a également annoncé avoir signé un décret pour une « mobilisation militaire partielle » dès mercredi en Russie , afin de renforcer son armée. Cette mobilisation concerne dans un premier temps 300 000 réservistes. Mais le ministère russe de la Défense a estimé que 25 millions de Russes seraient mobilisables.

Les vols en avion pris d’assaut

Peu de temps après l’annonce de Vladimir Poutine, une pétition a été lancée sur le site change.org, rassemblant quelque 160 000 signatures en quelques heures. Mais les habitants ont surtout été nombreux à se ruer vers les sites des compagnies aériennes pour essayer de quitter la Russie dans les plus brefs délais, indique l’AFP. L’outil statistique Google Trends a enregistré que les mots « billets » et « avion » ont deux fois plus fait partie des recherches sur Google ce matin, depuis l’allocution de Vladimir Poutine.

Lire aussi - « Armes nucléaires : Washington « prend au sérieux » la menace de Poutine, Zelensky n'y « croit pas »

Le terme « quitter la Russie » a été tapé 100 fois plus dans la barre de recherche dans la matinée qu’habituellement. Ce serait dans la région de Belgorod, proche de la frontière nord-est de l’Ukraine et visée à plusieurs reprises par des frappes ukra...


Lire la suite sur LeJDD