Ce que l'on sait de Nathalie Stephan, la mère de Vanille

ALERTE ENLÈVEMENT - Une mère seule, qui n’avait pas la garde de sa fille mais qui pouvait la voir régulièrement et relativement librement. Ce dimanche 9 février, le procureur de la République d’Angers, Éric Bouillard, a donné une conférence de presse au sujet de l’enlèvement de la petite Vanille, une fillette d’un an disparue depuis vendredi après-midi. 

Et d’emblée, le magistrat l’a annoncé: la mère de l’enfant, Nathalie Stephan, a été retrouvée dans un hôtel de Nantes par les enquêteurs. Tout le travail des autorités est désormais de nouer une relation de confiance avec cette maman pour localiser la petite fille au plus vite. 

MISE À JOUR:  Vanille, la fillette d’un an enlevée par sa mère à Angers, a été retrouvée morte dimanche en fin d’après-midi dans un conteneur de vêtements à Angers, a indiqué à l’AFP le procureur de la République d’Angers.

“La maman nous a confirmé avoir donné la mort à son enfant vendredi avant même l’heure à laquelle elle devait la remettre à la référente de l’Aide sociale à l’enfance (ASE), les médecins légistes sont arrivés sur place et ont retrouvé le corps”, a déclaré Eric Bouillard, précisant que la garde à vue se poursuivait pour “meurtre sur mineur par ascendant”.

Et d’emblée, le magistrat l’a annoncé: la mère de l’enfant, Nathalie Stephan, a été retrouvée dans un hôtel de Nantes par les enquêteurs. Tout le travail des autorités est désormais de nouer une relation de confiance avec cette maman pour localiser la petite fille au plus vite. 

Comme le montre notre vidéo en tête d’article, Éric Bouillard a surtout donné des éléments quant à la personnalité et à la situation de la mère de Vanille. Vivant en foyer maternel, elle se voyait accorder un temps à passer librement avec sa fille, hébergée en famille d’accueil et confiée à l’Aide sociale à l’Enfance le reste du temps. Ainsi, avant la disparition de la fillette, Nathalie Stephan avait eu le droit de passer 48 heures avec elle, hors de toute structure. 

La maman doit désormais être entendue par les enquêteurs, après avoir été examinée par un médecin. “Nous sommes dans les toutes premières heures de sa découverte et donc il faut installer un climat de confiance entre elle et les enquêteurs, de manière à ce que les questions soient le plus pertinentes tout comme les réponses apportées”, a précisé l’entourage du procureur. 

Quelques instants plus tard, le procureur a indiqué à Ouest-France qu’il fallait prendre avec beaucoup de précautions les propos qu’elle a tenus en garde à vue. Selon le quotidien régional, elle a notamment dit des choses contradictoires: elle a évoqué avoir confié sa fille à une amie mais a également dit l’avoir étouffée.

À voir également sur le HuffPost: Alerte-Enlèvement et ses dénouements parfaits

LIRE AUSSI:

Enlèvement : Le ravisseur de l'enfant de 2 ans à Marseille mis en examen et écroué

Disparition de Vanille: pourquoi l'alerte enlèvement a été déclenchée

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.