Ce que l'on sait des explosions qui ont visé le bus de l'équipe de fooball de Dortmund

Sur la route du stade, où le club allemand allait disputer son quart de finale aller de la Ligue des champions contre Monaco, le bus du Borussia Dortmund a subi trois explosions. Le joueur Marc Bartra a été blessé au bras droit. La police parle d' "attaque grave à l'explosif" et non d'un acte terroriste pour le moment. Le match a été reporté à ce mercredi, 18h45. 

Il était environ 19h15, le bus de l'équipe allemande du Borussia Dortmund n'était qu'à 80 mètres environ de l'hôtel où les joueurs avaient séjourné, à encore une dizaine de kilomètres du Signal Iduna Park où elle devait disputer ce mardi son quart de finale aller de la Ligue des champions contre l'AS Monaco. C'est alors que trois détonations ont retenti.

  • Des engins explosifs cachés sous une haie

Des vitres ont volé en éclat, blessant passage l'un des joueurs, le défenseur espagnol Marc Bartra, à la main et au bras droit. D'abord soigné sur place par un médecin urgentiste, il a ensuite été transporté à l'hôpital. Il y a été opéré du poignet. Le porte-parole du club a expliqué que le défenseur souffrait d'une fracture du radius dans le poignet droit. "Après l'explosion, nous nous sommes tous baissés dans le bus, ceux qui pouvaient se sont couchés par terre", a raconté l'un des gardiens du club, Roman Bürki, avant d'ajouter "Nous ne savions pas ce qui allait se passer ensuite".

Plus tard, une porte-parole de la police locale a confirmé la survenue de trois explosions au passage du bus. Selon nos informations, les autorités ont également annoncé avoir retrouvé au cours de leurs recherches une quatrième "bombe". Les enquêteurs, toutefois, n'ont pas pu établir avec certitude la nature de l'engin en question et ne sont pas sûrs qu'il soit lié à l'attaque. Selon la...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages