Ce que l'on sait du coup de filet contre des militants de l'ultradroite soupçonnés de vouloir attaquer des musulmans

franceinfo
Dix personnes soupçonnées de projeter des actions violentes contres des musulmans ont été interpellées samedi dans plusieurs endroits en France.

Elles gravitaient dans l'ultradroite radicale. Dix personnes soupçonnées de projeter des actions violentes contres des musulmans ont été interpellées, dans la soirée du samedi 23 juin, lors d'un vaste coup de filet antiterroriste dans plusieurs endroits en France. Dimanche soir, ces individus étaient encore en garde à vue. Comme le prévoient les textes en matière de lutte antiterroriste, les gardes à vue peuvent d'étendre jusqu'à 96 heures. Franceinfo résume ce que l'on sait de cette affaire après ces interpellations.

Qui sont les personnes interpellées ?

Selon les informations de France 2, les suspects se regroupaient autour d'un mystérieux groupuscule lié à l'ultradroite, baptisé AFO, pour "Action des forces opérationnelles". Parmi eux se trouvent des trentenaires, des quinquagénaires et des sexagenaires. Aucun des interpellés n'est actuellement encarté au FN, précisent les sources proches de l'enquête à France 2.

Un retraité de la police figure dans les dix personnes arrêtées. D'après des sources proches de l'enquête citées par l'AFP, il s'agit du chef de file de ce réseau. Il "avait la volonté d'en faire un groupe plus dur", a précisé une des sources. Il est âgé de 65 ans et vit en Charente-Maritime selon Le Parisien.

Où ces interpellations ont-elles eu lieu ?

Les suspects ont été arrêtés en Ile-de-France, en Charente-Maritime, dans la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi