L'ouest de la Birmanie secoué par l'explosion de trois bombes

1 / 2

L'ouest de la Birmanie secoué par l'explosion de trois bombes

L'ouest de la Birmanie secoué par l'explosion de trois bombes

La principale ville de l'État Rakhine, zone en proie à des troubles dans l'ouest de la Birmanie, a été secouée ce samedi matin par l'explosion simultanée de trois bombes devant des bâtiments officiels, qui ont légèrement blessé un policier.

Une épuration ethnique

Cette région frontalière du Bangladesh est sous haute tension depuis plusieurs mois: dans le nord, une campagne de l'armée birmane, qualifiée d'épuration ethnique par les Nations unies, a poussé à l'exode près de 700.000 musulmans rohingyas depuis août dernier, et dans le reste de l'État une rébellion de bouddhistes de l'ethnie rakhine affronte les soldats birmans.

"Trois bombes ont explosé et trois autres engins qui n'avaient pas explosé ont été retrouvés. Un policier a été blessé mais pas grièvement", a indiqué un responsable de la police de cette petite ville portuaire, où vivent peu de Rohingyas.

L'un des engins a explosé dans le jardin d'un bâtiment appartenant au gouvernement local et deux autres devant des établissements de la commune. En milieu de journée, aucun groupe n'avait revendiqué les attentats.  

"Une autre bombe avait été placée sur la route de la plage", a précisé un porte-parole du gouvernement. "Il pourrait y avoir d'autres", a-t-il ajouté.

Des violences contre les Rohingyas

Cela fera exactement six mois, dimanche, que les violences contre les Rohingyas ont débuté dans la région....

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi