L'OM conforte sa 2ème place, Brest se relance...

1 / 3

OM, Villas-Boas : "À moi de garder le groupe 'chaud'"

L'entraîneur des Phocéens refuse de s'enflammer malgré la bonne dynamique de son équipe et veut maintenir tout son groupe concerné.

La 1ère soirée de la 16e journée de L1 a vu l'OM creuser l'écart sur ses poursuivants avec son succès à Angers, tandis que Brest a battu Strasbourg.

Trois rencontres du 16ème acte de la Ligue 1 se jouaient ce mardi soir en début de soirée. L'Olympique de Marseille, deuxième du classement avant le coup d'envoi, l'a emporté (2-0) lors du "choc" du haut de tableau face à Angers, troisième, confortant ainsi un peu plus sa place de dauphin du PSG, revenant même à deux points du club de la capitale qui compte deux matches de moins. Brest qui restait sur quatre matches sans victoire s'est relancé devant son public contre Strasbourg (4-0) tandis que Bordeaux a confirmé sa bonne forme du moment face à Nîmes (4-0).

Sur la pelouse du stade Raymond Kopa, l'Olympique de Marseille s'est montré très réaliste. Vainqueurs de Brest le week-end dernier, les Phocéens ont enchaîné un nouveau succès en championnat. Dominé en première période par Angers, l'OM a pourtant fait la différence par deux fois, grâce à un très bon Dimitri Payet. Le meneur de jeu des Phocéens est à l'origine du premier but marqué par Morgan Sanson, tandis qu'il a ensuite transformé le penalty obtenu par Sakai en fin de première période.

Les supporters de Bordeaux réclament le départ de Longuépée

Après avoir fait la différence lors du premier acte, l'OM a ensuite contrôlé la rencontre, malgré une domination stérile des hommes de Stéphane Moulin. L'Olympique de Marseille, qui a réalisé un très bon mois de novembre, signe un cinquième succès consécutif, prouvant que l'équipe d'André Villas-Boas est dans une superbe dynamique. Les Phocéens sont désormais dans le rétroviseur du PSG et creusent l'écart avec leurs poursuivants.

Après cinq matches sans le moindre succès en Ligue 1, Brest s'est relancé devant son public et de quelle manière. Les Bretons ont humilié Strasbourg ce mardi soir. Brest a bien débuté la rencontre ouvrant rapidement le score grâce à Alexandre Mendy, puis Cristian Battochio est entré en scène. Le milieu de terrain argentin s'est offert le scalp des Strasbourgeois à lui seul ou presque en inscrivant un triplé, le tout en à peine une demi heure (sans compter la mi-temps). Brest remonte à la douzième place au classement, gagnant trois places, tandis que Strasbourg pointe désormais à la quinzième place.

À Bordeaux, la rencontre a pu arriver à son terme, non sans mal. En effet, moins d'un quart d'heure après le début de la rencontre, le match a été interrompu à cause des supporters bordelais qui se sont fortement rapprochés du terrain. Le match a été interrompu quasiment pendant une demi-heure. Les supporters des Girondins ont, une nouvelle fois, réclamé le départ du président du club, Frédéric Longuépée. La rencontre a finalement pu reprendre. Grâce à un superbe appel, Maja, déjà buteur le week-end dernier, s'est retrouvé en face à face et a ouvert le score. L'attaquant bordelais a réalisé un véritable festival puisqu'il a doublé la marque avant la pause, puis s'est offert un triplé en seconde période. De Preville a également participé à la fête, enfonçant encore un peu plus Nîmes (19ème de Ligue 1) dans la crise.