L'incendie de Notre-Dame ne modifie en rien l'état de l'opinion des Français, selon un sondage

franceinfo
Après le report des annonces d'Emmanuel Macron, les Français restent largement favorables à la baisse de l'impôt sur le revenu et à la réindexation des retraites sur l'inflation.

Il n'y aura pas d'avant et d'après Notre-Dame de Paris en ce qui concerne les attentes des Français au terme du grand débat national : l'incendie de la cathédrale ne modifie en rien leur exigence à ce sujet .

Six Français sur dix pensent que le chef de l'État a eu raison de différer ses annonces. C'est ce que révèle le sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi 18 avril, après les révélations par la presse des mesures que devait annoncer le président de la République aux Français lundi, mais qui ont été repoussées après l'incendie.



77 % approuvent la baisse de l'impôt sur le revenu


Quatre des six mesures révélées remportent l'adhésion de six à huit sondés sur dix. Trois annonces sont particulièrement plébiscitées par les trois-quarts des personnes interrogées. La baisse d’impôt pour les personnes payant les premières tranches de l’impôt sur le revenu est approuvée par 77% des Français. 74% d'entre eux sont d'accord avec la réindexation sur l’inflation des retraites inférieures à 2 000 euros. Ces deux mesures rejoignent les préoccupations des Français recensées dans les enquêtes d'Odoxa-Dentsu Consulting. La suspension des fermetures d’écoles et d’hôpitaux jusqu’à la fin du quinquennat réjouit elle 74% des sondés.


6 Français sur 10 sont pour l'instauration partielle du RIC


Le président de la république devait également annoncer l’instauration partielle du Référendum d'initiative (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi