Pour l'ex-spationaute Patrick Baudry, l'ISS est un "bobard" trop cher

Le spationaute Patrick Baudy, ici en 1998, s'en prend violemment à l'ISS.

ESPACE - Il n’a pas la langue dans sa combinaison spatiale. Le spationaute Patrick Baudry ne ménage pas ses mots quand il s’agit de parler de la station spatiale internationale (ISS), dont le maintien en fonctionnement est prévu jusqu’à 2030

Dans un entretien au Parisien paru ce dimanche 8 décembre, celui qui a effectué l’un des premiers vol français dans l’espace en 1985, estime qu’il s’agit aujourd’hui du “plus grand bobard de l’histoire spatiale et qu’il faut arrêter les frais”.

Selon Patrick Baudry, les expériences qui sont menées à bords de l’ISS sont exactement les mêmes que celles qu’il faisait lui-même il y a plus de 30 ans. “on sait déjà tout ce qu’il faut savoir sur les effets de la microgravité sur le corps humain. Il n’y a aucun intérêt à les refaire indéfiniment’, dit-il dans Le Parisien, estimant même que la talent de Thomas Pesquet a été “mal employé” lors de sa mission en 2016.

L’ex-astronaute français estime surtout qu’avec les sommes “colosssales” engagées, d’autres projets auraient pu être menés. “Établir une base lunaire sur la Lune, y travailler sur la meilleure façon de protéger l’homme des radiations pour aller sur Mars, installer sur sa face cachée un laboratoire d’astrophysique afin d’observer l’espace profond, loin de tous bruits parasites venant de la terre…” énumère Patrick Baudry avant d’ajouter: “Si on avait mis en chantier tout cela dès le début des années 1990, Mars, on y serait déjà!”

À voir également sur Le HuffPost: Pourquoi les astronautes ne sautilleront plus sur la Lune avec leurs nouvelles combinaisons

LIRE AUSSI

Retrouvez cet article sur le Huffington Post