L'EM Lyon ne mènera pas d'enquête interne après l'enregistrement de Laurent Wauquiez à son insu

franceinfo avec AFP
L'école ne va "certainement pas" mener une enquête pour savoir lequel de ses élèves a enregistré les propos du leader des Républicains à son insu, précise le président de l'EM Lyon. Le parti du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a dénoncé un "montage vicié illégal", prévenant qu'il ne se laisserait "pas faire".

Il n'y aura pas d'enquête interne pour trouver le ou les élèves à l'origine de l'enregistrement de Laurent Wauquiez à son insu, réalisé à l'EM Lyon Business School. "On va réitérer en interne que l'engagement de confidentialité fait partie de la boîte à outils du manager", a expliqué le président du conseil d'administration de l'établissement, Bruno Bonnell, par ailleurs député LREM. Au passage, il "regrette profondément qu'un engagement de faire un cours apolitique et inspirant soit devenu une tribune politique et désespérante" devant 35 élèves.

Laurent Wauquiez s'en était pris vertement à ses rivaux et adversaires, dans des extraits sonores diffusés vendredi par l'émission "Quotidien", sur TMC. "Ce montage vicié est illégal. Nous ne nous laisserons pas faire", avait ensuite dénoncé la porte-parole des Républicains (LR) Laurence Sailliet, en affirmant que des élèves avaient été contactés en amont de l'émission par le journaliste. De leur côté, des étudiants ayant assisté au cours ont publié une tribune sur les réseaux sociaux, défendant "un discours franc, des échanges parfois abrupts mais toujours respectueux".

[L'enregistrement de TMC] compile des phrases choc, uniquement destinées à alimenter un buzz qui ne reflète en aucun cas le corps principal du cours qui concernait des sujets aussi vastes que l’histoire des médias, la formation de l’état-nation à travers (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi